Yann CHERDO, prix Jeune espoir de la fondation Norbert Segard

Yann Cherdo, élève de l’ENSMM est retenu parmi les 4 lauréats pour le prix Jeune Espoir 2015 et reçoit le Prix « Technologie et Arts

la Fondation organise le prix Jeune Espoir dédiés aux élèves-ingénieurs, ingénieurs et chercheurs pour favoriser la création d’entreprises technologiques innovantes.

Découvrir les lauréats 2015
sur le site de la fondation Norbert Ségard

 yann Cherdo

L’ingénieur et le Luthier

Yann Cherdo, intègre l’ENSMM en 2012 après les concours aux Grandes Ecoles. Ce jeune parisien allie sa passion à ses études d’ingénieur : « Musicien depuis toujours, pianiste en conservatoire et guitariste, un de mes souhaits étant plus jeune était de devenir luthier. Par soucis de débouchées je me suis orienté vers une formation d’ingénieur ce qui ne m’a pas empêché, au contraire, de revenir vers cet univers musical et artistique. J’aurai fini mon cursus de formation d’ingénieur en janvier 2016. »

Yann Cherdo est porteur de projet avec le luthier Hervé Prudent (HP Lutherie) et participe notamment aux Entrepreneuriales dans le cadre de l’étude de marché et de la définition du Business Modèle du projet. Il commence son stage de fin d’étude sur des travaux de Recherche & Développement qui poseront les pierres fondatrices de l’entreprise qu’il espère créer d’ici septembre 2015 avec le luthier bisontin. Des travaux de développements acoustiques et de productions optimisées ont déjà été effectués lors de son précédent stage d’immersion dans le cadre de ses études, en bénéficiant des possibilités de la Plateforme Partenariale de l’ENSMM.

 Le projet que nous menons est porté par un travail de synergie entre ingénierie et lutherie que l’on peut extrapoler à l’expression : arts & sciences.

En effet le luthier, en tant qu’artisan et artiste, travaille majoritairement sur l’expression de ses sens (auditifs, visuels, du touché) et entretient une relation très proche avec la matière et tout particulièrement, le bois. Ce travail, couplé avec la démarche scientifique et productique de l’ingénieur donne lieu à des innovations très créatives et de grande qualité. Cette synergie permet à la fois de chercher toujours plus loin dans la compréhension de l’instrument de musique et de son expression et permet aussi de rendre ces innovations présentes sur le marché mondial de la facture instrumentale. Ainsi, nous pourrons faire valoir le patrimoine artisanal et la force scientifique française sur un marché en grande partie occupé par les factures asiatiques.

Perspectives : De nombreux salons sont en prévision et notamment celui du NAMM à Los Angeles où nous comptons atteindre une visibilité mondiale notamment à travers le concept du violon midi réinventé par Hervé Prudent et l’artiste violoniste Christophe Raymond, fruit d’un travail acharné depuis plus de deux ans.

En 2013, la Fondation Norbert Segard avait attribué un prix spécial à deux jeunes ingénieurs ENSMM pour deux projets distincts : Etienne Vaillant pour CiviDrone ; Louis Sarlin pour PPE Planeur.
La même année, la fondation distinguait VARIAPOWER, start’up créé par trois ingénieurs ENSMM (promotion 2009) par le prix de Jeune Ingénieur Créateur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :